Un semi-rigide dérive sur 100 milles nautiques suite aux inondations depuis Mandelieu-la-Napoule

Près de 200 km de dérive sans rencontrer d’écueils sur sa route.

Près de 200 km de dérive sans rencontrer d’écueils sur sa route. Cela la parait incroyable, mais le bateau récupéré à 5 milles au Sud du cap Cépet venait de dériver sur 100 milles nautiques sans rencontrer le moindre écueil sur sa route.

Il est 13 h 45 ce mercredi lorsque le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (Crossmed) donne l’alerte pour un semi-rigide aperçu dérivant au large, dans l’est de l’île des Embiez. La vedette « Saint Elme II » – patron David Amico – appareille immédiatement.

Les creux de 1,50 m rendent la recherche difficile. Vers 15 h, le semi-rigide est localisé à 5 milles au large du cap Cépet sans personne à bord. Doit-on s’orienter vers une recherche d’homme à la mer ?

Le doute sera rapidement levé. L’immatriculation relevée permettra d’identifier le propriétaire : la mairie de Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes. Contactée, elle confirmera la disparition de l’embarcation partie au large suite aux inondations et poussée par un fort coup de vent qui ont sévi le week-end dernier le 24 novembre 2019

Remorquée jusqu’au port de Bandol, elle aura dérivé sur près de 180 km sans rencontrer d’écueils sur une route passant certainement au large des îles d’Hyères.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s