Louer le yacht de légende d’Aristote Onassis et de Jackie Kennedy, une belle Hitoire.

Véritable pièce de collection, ce palace flottant a abrité les amours du magnat grec et de l’ex-Première dame des États-Unis, mais aussi les soirées les plus en vue des années 60. Après être passé entre les mains de plusieurs propriétaires, le Christina O est désormais disponible à la location via la compagnie maritime Valef Yachts. Visite guidée.

le Christina O est désormais disponible à la location via la compagnie maritime Valef Yachts
yacht de légende d’Aristote Onassis et de Jackie Kennedy
Christina Onassis en 1953.
© Dmitri Kessel/The LIFE Picture Collection/Getty Images

C’est un véritable morceau d’Histoire que vont pouvoir s’offrir, le temps d’une croisière, les riches et célèbres de ce monde. Ex-propriété du gouvernement canadien, la frégate Stormont tombe dans les mains d’Aristote Onassis en 1954, qui l’achète pour 34 000 dollars. À l’époque, l’armateur grec est marié à Athina Livanos, et possède déjà une flotte de navires à faire pâlir ses concurrents. Le Stormontdevient le Christina, en hommage à la fille d’Aristote Onassis. Ce n’est qu’en 1998, sous l’impulsion d’un nouveau propriétaire, que le navire devient officiellement le Christina O.

Aristote Onassis dans l’un des salons du Christina.
© ullstein bild/ullstein bild via Getty Images

Ne lésinant par sur les dépenses, l’homme d’affaires grec débourse plus de 4 millions de dollars pour en faire le yacht le plus luxueux de l’époque. Il fait appel à l’architecte allemand Cäsar Pinnau (à qui l’on doit entre autres la piscine installée sur le toit du Bristol) pour refaire de fond en comble le navire, qui peut accueillir jusqu’à 250 convives. L’ensemble est tapageur à souhait, à l’image d’Aristote Onassis, flambeur parmi les flambeurs. « Madame, vous êtes assise sur le pénis le plus large du monde », avait pour coutume de dire l’armateur à ses invitées d’un temps.

Aristote Onassis débarquant du Christina, 1954.
© ullstein bild/ullstein bild via Getty Images
Dans la bibliothèque du Christina, 1956.
© ullstein bild/ullstein bild via Getty Images

Long de 99 mètres, le Christina peut héberger jusqu’à 34 invités grâce à ses 17 cabines, dont la plus grande, justement renommée la Suite Onassis, possède son propre jacuzzi ainsi qu’un salon privé. Le yacht dispose également d’une salle à manger en marbre pour 40 personnes, d’une piscine d’eau salée se transformant en piste de danse, d’un complexe sportif, d’une salle de jeu pour enfants, d’un salon Lapis (avec cheminée en lapis-lazuli) ou encore d’une piste d’atterrissage pour hélicoptère.

La piscine du Christina, pouvant se trasnformer en piste de danse.
© Dmitri Kessel/The LIFE Images Collection/Getty Images
© Dmitri Kessel/The LIFE Images Collection/Getty Images
© Dmitri Kessel/The LIFE Images Collection/Getty Images

Tout le beau monde de l’époque se presse sur ce manoir flottant, qui accueille les fêtes les plus folles des sixties. Chaque été, les croisières d’Aristote Onassis font carton plein : Marlène DietrichGreta GarboAva Gardner mais aussi Farouk, roi d’Égypte et sir Winston Churchill, avec qui Onassis se lie d’amitié, embarquent à bord du Christina

Aristote Onassis et Winston Churchill embarquant à bord du Christina, 1959.
© Yannis Kontos/Sygma via Getty Images

À l’époque, le richissime grec est en couple avec la cantatrice Maria Callas, et leurs amours tumultueuses font les choux gras de la presse people. Leur duo ne résistera pas à la rencontre d’Aristote Onassis et de Jackie Kennedy à bord du yacht en 1963. Ces derniers se marient le 20 octobre 1968, et célèbrent leurs noces sur le Christina, évidemment.

Jacqueline Kennedy Onassis à bord du Christina lors de la réception de son second mariage, 1968.
© Bill Ray/The LIFE Picture Collection/Getty Images
Aristote Onassis et Jackie Kennedy, en route pour la Martinique, 1969.
© Bettmann / Contributeur / Getty Images

Trois ans après le décès de son père, en 1975, Christina Onassis lègue le yacht au gouvernement grec, qui le transforme en navire présidentiel. En 1998, le vaisseau est racheté par John-Paul Papanicolaou, un ami de la famille Onassis, qui retape le Christina O de fond en comble afin de lui redonner sa grandeur passée. Vendu 25 millions d’euros en 2014, le yacht est de nouveau rénové en 2015 puis en 2017, avant de tomber entre les mains de la compagnie maritime grecque Valef Yachts. Cette dernière propose désormais le Christina O à la location, moyennant 80 000 euros par jour en basse saison, et 90 000 euros par jour aux mois de juillet d’août. La compagnie grecque croulerait déjà sous les demandes, comme l’a confié un représentant de Valef Yachts à CNN : « [Le Christina] est très demandé lors d’évènements spéciaux, comme le Festival de Cannes ou le Grand Prix de Formule 1 de Monaco. »